Collection « Voyage en poche »

  • Vers Compostelle
  • Ascension de l’Aconcagua (L’)
  • Pour tout l’or de la forêt
  • Intime Arabie
  • Voleur de mémoire (Le)
  • Une histoire belge
  • Plus Petit des grands voyages (Le)
  • Centaure de l’Arctique (Le)
  • Souvenez-vous du Gelé
  • La Grande Traversée des Alpes
  • Fugue au cœur des Vosges
  • Nos amours parisiennes
  • Exploration spirituelle de l’Inde (L’)
  • Ernest Hemingway
  • Nomade du Grand Nord
  • Carnets de Guyane
  • Route du thé (La)
  • Kaliméra
  • Nostalgie du Mékong
  • Invitation à la sieste (L’)
  • Corse
  • Robert Louis Stevenson
  • Souffleur de bambou (Le)
  • Seule sur le Transsibérien
  • Sagesse de l’herbe
  • Pianiste d’Éthiopie (Le)
  • Exploration de la Sibérie (L’)
  • Une Parisienne dans l’Himalaya
  • Voyage en Mongolie et au Tibet
  • Madère
  • Ambiance Kinshasa
  • Passage du Mékong au Tonkin
  • Pyrénées
  • Sept sultans et un rajah
  • Chroniques de Roumanie
  • Ermitages d’un jour
  • Unghalak
  • Pèlerin d’Occident
  • Chaos khmer
  • Condor et la Momie (Le)
  • Un parfum de mousson
  • Qat, honneur et volupté
  • Exploration de l’Australie (L’)
  • Bons baisers du Baïkal
  • Pèlerin d’Orient
  • Trilogie des cimes
  • Confidences cubaines
  • Par les sentiers de la soie
  • Cette petite île s’appelle Mozambique
  • Des déserts aux prisons d’Orient
  • Quatre hommes au sommet
  • Dans l’ombre de Gengis Khan
  • Amours
  • La nuit commence au cap Horn
  • À toute vapeur vers Samarcande
  • Opéra alpin (L’)
  • Révélation dans la taïga
  • Au gré du Yukon
  • Voyage à la mer polaire
Couverture

Une histoire belge, Dans la dèche à Bruxelles
Jean Pastureau


La ville est un paysage parfois aussi impénétrable – voire hostile – que la jungle ou la montagne. En 1963, Jean Pastureau en fait l’expérience : suite à une peine de cœur, il part à Bruxelles pour une errance à durée indéterminée. Errance, car le voyageur n’a sur place aucun logement et n’emporte avec lui ni valise ni argent ; à durée indéterminée, car s’imposant un jeûne il ne sait combien de temps va durer l’expérience. Une histoire belge est le récit de cette aventure, authentique et singulière, à la découverte d’un environnement qui exclut, et à la découverte de ses propres limites en tant qu’être de passage, ni résidant ni touriste, dans une métropole étrangère. Tenu secret pendant un demi-siècle, ce voyage, dont l’écriture se confronte à la volatilité des souvenirs, est aussi l’occasion d’une réflexion sur les limites et l’effacement de la mémoire.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2020. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.