Yannick Billard

  • David_Adjemian
  • Marc_Alaux
  • Lodewijk_Allaert
  • Joël_Allano
  • Stéphane_Allix
  • Christophe_Apprill
  • Gabrielle_Ardence
  • Françoise_Ardillier-Carras
  • Pierre-Marie_Aubertel
  • Siméon_Baldit_de_Barral
  • Noël_Balen
  • Jamel_Balhi
  • Frédérique_Bardon
  • Jean-Yves_Barnagaud
  • Julie_Baudin
  • Jacques_Baujard
  • Sylvain_Bazin
  • Marc_Bellanger
  • Régis_Belleville
  • Géraldine_Benestar
  • Emmanuel_Béjanin

À Vélingara – Casamance (Sénégal)
Année 2019
© Marie-Hélène Billard
Chargé de coopération pour l’association Pays de Savoie solidaires.
A pédalé jusqu’au Cap en couple et jusqu’au Sénégal en famille.

Né à Angers en 1979, Yannick Billard passe son enfance à vélo, en canoë ou au bout d’une corde d’escalade pour explorer la campagne à la confluence de la Loire et de la Maine. Chaque été, les retrouvailles avec les Alpes sont attendues avec impatience. S’ensuivent alors plusieurs semaines de vie intense en plein air avec son frère, sa sœur et toujours de nombreux amis venus arpenter les montagnes jusqu’aux plus hauts sommets de la Vanoise, de l’Oisans et du Mont-Blanc. Jouissant d’une totale liberté dans ses activités de pleine nature, l’adolescent est en revanche suivi de près au plan scolaire. Comme il est dyslexique depuis son plus jeune âge, sa mère le pousse à lire et à rédiger une chronique familiale – « Le Petit Billard » – pour relater ses passions multiples. De cet exercice didactique naîtra le plaisir de tenir à jour un carnet de route à chacun de ses nouveaux départs.

Le scoutisme marin est, pour Yannick Billard, une autre école de l’aventure, dans laquelle la dimension collective fait sens. À l’âge de 16 ans, il obtient ainsi le diplôme de « patron d’embarcation » et part naviguer trois semaines durant avec cinq autres adolescents du même âge le long des côtes bretonnes. La même année, il gravit le mont Blanc avec ses parents et, découvrant les récits palpitants des cyclorandonneurs au long cours, il décide que sa vie sera ponctuée d’aventures.

La persévérance scolaire paie, puisque Yannick Billard intègre un cursus d’ingénieur à l’École supérieure d’agriculture d’Angers. Après avoir présidé une association humanitaire pendant quatre ans, il se spécialise en développement international et profite des stages pour vagabonder deux mois en Islande, se promener un hiver complet dans les étendues gelées du Québec et passer le brevet d’accompagnateur en moyenne montagne. À la fin de la formation, un séjour en terre africaine, au Congo, va bouleverser sa vision du monde. Il comprend qu’il y a davantage de choses à découvrir en chacun des hommes et en soi-même que dans les plus vastes paysages de la planète.

En 2005, juste après son mariage, Yannick Billard part avec Marie-Hélène pour un voyage à vélo d’un an à travers l’Europe, le Proche-Orient et l’Afrique de l’Est, jusqu’au cap de Bonne-Espérance : plus de 16 000 kilomètres pour questionner les inégalités Nord/Sud et découvrir trente initiatives solidaires. Le jeune couple revient avec la conviction que chacun peut agir à son échelle pour changer le monde. Un livre chez Artisans-Voyageurs Éditeurs, témoignant de cette expérience, reçoit le prix du Livre d’aventure 2010 au festival des Angles.

Dans le cadre de l’association Pays de Savoie solidaires, créée et financée par le Conseil départemental, Yannick Billard consacre sa vie professionnelle à monter des projets de coopération et à organiser notamment de nombreux échanges d’expériences entre Savoyards, Haïtiens et Sénégalais. Ses trois enfants, Simon, Coline et Amandine, grandissent ainsi dans une ambiance interculturelle avec l’envie de plus en plus forte d’aller un jour découvrir les lieux où leur papa se rend au moins deux fois par an. En 2019, la famille entière enfourche des vélos pour suivre le trajet mythique des pionniers de l’Aéropostale jusqu’au Sénégal, rencontrant en chemin tous les personnages du Petit Prince. Dans la roue du petit prince est le récit personnel de cette aventure familiale.

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2020. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.