Matthieu Raffard


Cannes (France)
Année 2007
© Matthieu Raffard
Photographe et directeur artistique.

Né à Paris en 1981, Matthieu Raffard est un enfant dyslexique à qui s’impose très vite la création d’images comme moyen privilégié de communication. Il passe son enfance à dessiner et à recopier des illustrations d’Hergé et les bandes dessinées d’Enki Bilal. C’est à la suite d’une terminale scientifique puis d’une hypokhâgne qu’il se retrouve enfin dans une école d’art : l’ESAG-Penninghen. C’est aussi à cette époque qu’il découvre la photographie et les voyages, à travers les parcours de Raymond Depardon et de Nicolas Bouvier. Son cycle d’études alterne avec des stages chez de fameux graphistes français – les ateliers de Michel Bouvet et de Catherine Zask – et des voyages au long cours énigmatiques et initiatiques – Balkans, Moyen-Orient, Asie centrale, Vietnam. Il accomplit son premier voyage dès l’âge de 19 ans, avec Albéric d’Hardivilliers, en reliant à vélo Istanbul et Aqaba, en Jordanie. En 2003, il part à nouveau avec lui pour le Mali, où il réalise avec Arthur Andrieu et Clément de Witt, au sein de l’Association Bobby Watson, un reportage sur les origines du blues.

Durant les différents stages qu’il effectue, Matthieu Raffard apprend à manier avec créativité la typographie, tout en perfectionnant sa technique photographique, et, parallèlement, durant ce qu’il appelle « ses traversées », il cherche à explorer et à mettre au point un langage visuel du vécu.

Matthieu Raffard travaille depuis maintenant dix ans avec Albéric d’Hardivilliers : ensemble, ils ont construit, pour le premier, un style graphique et, pour le second, une écriture de la route, toujours en quête d’une expérience artistique et spirituelle du nomadisme. Photographe et directeur artistique, il a signé seul la charte graphique des collections « La clé des champs » et « Petite philosophie du voyage », ainsi que la nouvelle charte graphique de la collection « Sillages » de Transboréal avec Albéric d’Hardivilliers. Le photographe tient avec son compère, sous le nom des Valeureux, un blog sur le site de Libération.

Matthieu Raffard a vu certains de ses portraits et images publiés dans Le Monde. En 2012, il a été récompensé par le North American Travel Journalist Alliance pour le meilleur article de voyage dans la catégorie photographique (médaille de bronze) et par le prix des directeurs artistiques pour la campagne publicitaire de la radio OuiFm.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.