Julien Leblay


Plateau du Cézallier – Auvergne (France)
Année 2007
© David Genestal
Cyclovoyageur, actif dans la promotion du don du sang.

Né à Rennes en 1981, Julien Leblay vit depuis sa plus tendre enfance dans un petit village des contreforts du plateau du Cézallier, au cœur de l’Auvergne. À l’âge de 16 ans, il est victime d’un grave accident de tracteur qui le plonge pour deux jours dans le coma. Gravement atteint aux poumons, il sort de l’hôpital avec une très faible capacité respiratoire. Afin de diminuer les séquelles d’un double pneumothorax et de récupérer sa capacité pulmonaire, il doit pratiquer un sport d’endurance et commence le vélo. Séduit par ce moyen de locomotion, il se lance rapidement dans des voyages à travers le Massif central, avant d’affronter, en 2003, plusieurs cols alpins avec un ami motard. De là naît l’idée de faire le tour de l’Europe l’année suivante, qui se transforme dès 2005 en tour du monde. La Nouvelle-Zélande, les Balkans, la cordillère des Andes… Les destinations se succèdent dans des voyages de plus en plus longs, d’un mois et demi pour le pays des Kiwis à six mois pour la montagne des condors.

À ces voyages est associée une cause qui lui tient à cœur : le don du sang. Julien Leblay doit en effet sa survie aux donneurs de sang puisqu’il a reçu une vingtaine de poches au moment de son accident. Frustré de ne plus pouvoir le donner (la loi française l’interdit aux personnes déjà transfusées), il crée avec son ami Fabien Leszczynski l’association Les voyageurs au grand cœur qui a pour but de sensibiliser la population à ce geste civique. Cette thématique revient dans chacun de ses voyages et s’accompagne toujours de la volonté de transmettre le plaisir de la découverte par le sport et le goût de l’effort.
Depuis 2004, près de 29 000 kilomètres ont ainsi été parcourus à travers 25 pays, formant un tour du monde par étapes qui a donné lieu à plusieurs ouvrages dont le dernier, Cap sur Ushuaia, 11 220 kilomètres en Amérique du Sud pour le don du sang, est paru en 2009.

Titulaire d’une maîtrise de géographie et d’un DESS de tourisme, Julien Leblay partage son temps entre les conférences illustrées qu’il donne, l’écriture, ses voyages et son engagement dans le domaine de la santé. Avec sa compagne Marion Dumas Cheilletz, il est reparti à vélo en 2010. La sixième étape de son tour du monde a débuté en Auvergne le 4 juillet 2010 et a conduit le jeune couple jusqu’en Nouvelle-Zélande pour l’ouverture de la Coupe du monde de rugby en septembre 2011 : un voyage de 28 000 kilomètres relayé sur le site de l’association, objet d’un premier film et d’un nouveau livre.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.