Isabelle Vayron


Anatolie (Turquie)
Année 2000
© Xavier Vayron
Photoreporter. A collecté des musiques, des chants et des sons lors d’un voyage à vélo vers l’Orient.

Née à Lille en 1975, Isabelle Vayron a voyagé dès la fin de ses études en hypokhâgne, en khâgne et à l’Institut pratique de journalisme de Paris. En 1998, elle a séjourné six mois à cheval et à vélo chez les cow-boys de Nouvelle-Calédonie, d’Australie et de Nouvelle-Zélande. En compagnie de son cousin Xavier, elle a parcouru 17 500 km à vélo à travers vingt et un pays, de Paris à Pékin, à la rencontre d’une centaine de musiciens et de chanteurs, professionnels ou amateurs, qu’elle a filmés, enregistrés, photographiés et interviewés (1999-2001). Isabelle Vayron a aussi roulé à moto de Paris à Kaboul, en 2003, et effectué des reportages en Australie pour l’agence Saola, pour les magazines Terre sauvage, VSD et Grands Reportages, en Océanie pour GEO, Le Nouvel Observateur, La Vie et Télé 7 Jours, en Inde pour l’agence Explorer, Grands Reportages, Biba et Cheval Magazine. Elle a participé à l’émission « L’aventure à 20 ans » de « Zone interdite », diffusée sur M6 en 1998.
Fougueuse, Isabelle Vayron avoue un goût prononcé pour les sports extrêmes : parachutisme, saut à l’élastique, moto enduro, surf, skwall. Elle a aussi gravi le Kilimandjaro et fait un reportage dans le parc national d’Arusha, en Tanzanie, pour l’agence Explorer (1997). Pour Altitude, l’agence photographique de Yann Arthus-Bertrand, elle a réalisé de 2004 à 2007 des interviews et reportages dans le monde entier.
Voici ce qu’en dit Xavier Vayron : « Vous aimez les gens passionnés ! Ça tombe bien : Isabelle l’est jusqu’au bout des ongles. D’une seule parole, elle sait capter l’attention des plus récalcitrants et transmettre son enthousiasme. Elle n’hésite pas alors à impliquer chacun dans ses projets. Mais tout n’est pas rose, sachez-le : Isabelle est une passionnée qui vit à fond son existence. À la moindre contrariété, gare à la tempête. Isabelle aime en effet se jeter à corps perdu dans une aventure, pourvu qu’elle soit sportive, extrême, intense et enrichissante. »
Depuis 2010, Isabelle Vayron développe avec sa sœur Hélène de La Moureyre la société Bilum, basée à Paris, qui s’occupe de transformer des bâches industrielles en sacs et accessoires. Elle vit sur la Marne, à bord d’Azimut, la péniche-sabot des canaux de Hollande que les Néerlandais appellent tjalk.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.