Philippe Nodet


À près de 7 000 mètres, en vue des tours de Trango – Karakoram (Pakistan)
Année 2006
© Philippe Nodet
Alpiniste et moniteur de parapente, auteur de grandes premières en vol-bivouac dans le Karakoram et l’Himalaya.

Né à Lyon en 1971, Philippe Nodet a passé une licence de géographie avant de devenir boulanger bio sept ans durant dans un village du Beaujolais. Il a ensuite enseigné le parapente à Saint-Hilaire-du-Touvet, dans le massif de la Chartreuse, haut lieu français de la glisse aérienne, et collaboré comme pigiste à la presse de vol libre et de montagne.
Montagnard dans l’âme, il a passionnément arpenté le monde de l’altitude, que ce soit en parapente, alpinisme ou ski de randonnée. Les massifs lointains et mystérieux, à la géographie complexe, l’ont inspiré : le Karakoram des tragédies himalayennes, la Patagonie et la Terre de Feu qu’il a traversées à pied… Ayant pratiqué le parapente depuis 1990, il s’est aussi adonné au vol bivouac le long des principales chaînes du globe : Alpes, Pyrénées, Atlas marocain, Tian Shan kirghizes et Himalaya principalement. Le récit et les photos de la plupart de ses vols bivouacs ont été publiés dans de nombreux magazines de vol libre (Aerial, Parapente Mag, Cross Country, Gleitschirm…), de montagne (Montagne Mag, Vertical, Alpinist) et de voyage (Animan) : ils ont suscité l’admiration de très nombreux parapentistes.
Philippe Nodet s’est tué dans un accident de parapente le 30 janvier 2009, alors qu’il testait une nouvelle voile de compétition sous la dent de Crolles, près de Saint-Hilaire-du-Touvet où il habitait avec Mariette Nodet, sa femme, et Lou, leur fille, née en 2004.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.