Albéric d’Hardivilliers


Paris (France)
Année 2009
© Matthieu Raffard
Auteur et directeur artistique.

Né à Paris en 1981, Albéric d’Hardivilliers intègre en l’an 2000, après deux années de classes préparatoires littéraires, l’ESAG-Penninghen où il effectue une spécialisation en arts graphiques. Il accomplit son premier voyage dès l’âge de 17 ans et son deuxième l’année suivante, avec Matthieu Raffard, en reliant à vélo Istanbul et Aqaba, en Jordanie. En 2001, ce seront la Turquie, l’Iran, l’Ouzbékistan, le Kirghizistan et enfin le Kazakhstan. Peu après, il visite les Hébrides extérieures, où il concrétise son premier carnet de voyage. En 2002, Albéric d’Hardivilliers part pour le Yémen, et en 2003 pour le Mali, où il réalise avec Arthur Andrieu et Clément de Witt, au sein de l’Association Bobby Watson, un reportage sur les origines du blues. En 2004, il part à Sarajevo pour un reportage sur la reconstruction de la ville ; l’été sera celui de la traversée de la Chine dont il tire un recueil confidentiel de nouvelles, Les Pèlerins, écrit pendant un séjour en Norvège. Il passe sa thèse de fin d’études en 2005, en produisant un essai graphique sur les paysages du vide, préfacé par le géographe Pierre Stragiotti. En 2006, il part en Inde puis au Royaume-Uni, où il exécute une série de chroniques sur la vie londonienne.

Entre autres emplois, Albéric d’Hardivilliers a été représentant de commerce, serveur, assistant dans une galerie de dessins anciens, graphiste, illustrateur et directeur artistique dans l’édition publicitaire. Cette dernière casquette, d’une activité qu’il pratique dorénavant en indépendant et où la création typographique est son champ de prédilection, lui permet de donner libre cours à sa passion de l’écriture et, à travers elle, du voyage.

Albéric d’Hardivilliers travaille depuis maintenant dix ans avec Matthieu Raffard : ensemble, ils ont construit, pour le premier, une écriture de la route et, pour le second, un style graphique, toujours en quête d’une expérience artistique et spirituelle du nomadisme. Tous deux ont ainsi signé la nouvelle charte graphique de la collection « Sillages » de Transboréal. Membre fondateur du magazine de voyage A/R, dont il est le directeur artistique, Albéric d’Hardivilliers tient avec Matthieu Raffard, sous le nom des Valeureux, un blog sur le site de Libération.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.