Jean-Yves Barnagaud


Minerve – Hérault (France)
Année 2020
© Philippe Geniez
Ornithologue. Maître de conférences à l’École pratique des hautes études.

Né à Chartres en 1986, Jean-Yves Barnagaud commence, dès l’âge de 11 ans, à observer les oiseaux en Beauce en compagnie d’ornithologues locaux. Il se forme à l’identification en participant à des suivis et enquêtes, et poursuit en ville ses prospections, de plus en plus tournées vers la connaissance des habitats, l’étude de la migration et la recherche d’espèces rares. La découverte dans un champ d’un pluvier guignard, petit échassier de Scandinavie qui n’avait pas été noté dans sa région depuis des décennies, lui apporte l’une de ses premières expériences fortes de jeune naturaliste. De longues prospections personnelles et collectives lui démontrent que la nature est absolument partout, y compris dans les milieux les plus anthropisés : il commence alors à s’intéresser à la relation entre les oiseaux communs, le climat et les paysages, dont il fait le sujet de son doctorat à l’université d’Orléans. Maître de conférences à l’École pratique des hautes études depuis 2014, il enseigne l’analyse de données appliquée à l’écologie, en parallèle de ses recherches sur l’impact de l’homme sur la biodiversité.

Chargé de formation et de soutien scientifique auprès des services de l’État, Jean-Yves Barnagaud a pris part à des suivis de terrain en France métropolitaine (forêt d’Orléans, Nord-Pas-de-Calais, Aude) et jusqu’aux îles Kerguelen pour étudier le comportement des manchots royaux de Ratmanoff et d’autres oiseaux de mer. Parmi les destinations de ses voyages ornithologiques figurent aussi la Scandinavie, la Californie, la Colombie-Britannique, le Maroc, la Thaïlande, Bornéo et les îles Canaries.

Depuis 2010, Jean-Yves Barnagaud associe suivis de sites des environs de Montpellier où il habite et voyages fréquents en France et dans le monde. Il partage volontiers son expérience, accompagnant à la demande débutants et confirmés sur le terrain, de préférence dans les espaces peu fréquentés, tels les Cévennes et l’intérieur de l’Hérault. Il cite, parmi ses souvenirs marquants de guide, la visite d’un parc de Pékin avec des ornithologues chinois, durant laquelle l’observation d’espèces aussi bien présentes en Chine qu’en France lui a donné une parfaite illustration de l’idée de « bien commun de l’humanité ».

Jean-Yves Barnagaud a publié une vingtaine d’articles de recherche dans des revues internationales et plusieurs livres dont un, en 2019, sur les sites ornithologiques français ; ses rapports de voyage sont consultables en ligne. Il est enfin occasionnellement photographe et dessinateur pour des ouvrages spécialisés.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2020. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.