Collection « Voyage en poche »

  • Vers Compostelle
  • Ascension de l’Aconcagua (L’)
  • Pour tout l’or de la forêt
  • Intime Arabie
  • Voleur de mémoire (Le)
  • Une histoire belge
  • Plus Petit des grands voyages (Le)
  • Centaure de l’Arctique (Le)
  • Souvenez-vous du Gelé
  • La Grande Traversée des Alpes
  • Fugue au cœur des Vosges
  • Nos amours parisiennes
  • Exploration spirituelle de l’Inde (L’)
  • Ernest Hemingway
  • Nomade du Grand Nord
  • Carnets de Guyane
  • Route du thé (La)
  • Kaliméra
  • Nostalgie du Mékong
  • Invitation à la sieste (L’)
  • Corse
  • Robert Louis Stevenson
  • Souffleur de bambou (Le)
  • Seule sur le Transsibérien
  • Sagesse de l’herbe
  • Pianiste d’Éthiopie (Le)
  • Exploration de la Sibérie (L’)
  • Une Parisienne dans l’Himalaya
  • Voyage en Mongolie et au Tibet
  • Madère
  • Ambiance Kinshasa
  • Passage du Mékong au Tonkin
  • Pyrénées
  • Sept sultans et un rajah
  • Chroniques de Roumanie
  • Ermitages d’un jour
  • Unghalak
  • Pèlerin d’Occident
  • Chaos khmer
  • Condor et la Momie (Le)
  • Un parfum de mousson
  • Qat, honneur et volupté
  • Exploration de l’Australie (L’)
  • Bons baisers du Baïkal
  • Pèlerin d’Orient
  • Trilogie des cimes
  • Confidences cubaines
  • Par les sentiers de la soie
  • Cette petite île s’appelle Mozambique
  • Des déserts aux prisons d’Orient
  • Quatre hommes au sommet
  • Dans l’ombre de Gengis Khan
  • Amours
  • La nuit commence au cap Horn
  • À toute vapeur vers Samarcande
  • Opéra alpin (L’)
  • Révélation dans la taïga
  • Au gré du Yukon
  • Voyage à la mer polaire
Couverture

Le Plus Petit des grands voyages, Vers la Méditerranée
Sandra Mathieu


Partir loin n’était pas son rêve. Tandis que certains brûlent de sillonner de grands espaces et de vivre de fortes aventures, d’autres préfèrent la complicité simple et heureuse avec un paysage familier. C’est le cas de Sandra Mathieu, qui a fait du Mercantour et des collines au nord de Cannes sa terre de prédilection. Désireuse de raconter les métamorphoses d’un territoire aimé, elle s’est donné deux fois quatre jours, à l’automne et au printemps, pour suivre le canal de la Siagne, qui traverse les Préalpes, de la frontière septentrionale du Var jusqu’à la Méditerranée. Des sommets au littoral, le canal relie, tel un fil conducteur, des régions au passé rural et des lieux de villégiature d’écrivains ou d’artistes séduits par cette Côte d’Azur de l’intérieur. Au gré d’une exploration micro-géographique, le voyageur découvre la plus belle évidence : avec un peu de courage, on est toujours capable de moins.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2020. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.