Collection « Voyage en poche »

  • Ascension de l’Aconcagua (L’)
  • Souvenez-vous du Gelé
  • Exploration spirituelle de l’Inde (L’)
  • Ernest Hemingway
  • Nomade du Grand Nord
  • Carnets de Guyane
  • Route du thé (La)
  • Kaliméra
  • Nostalgie du Mékong
  • Invitation à la sieste (L’)
  • Corse
  • Robert Louis Stevenson
  • Souffleur de bambou (Le)
  • Seule sur le Transsibérien
  • Sagesse de l’herbe
  • Pianiste d’Éthiopie (Le)
  • Exploration de la Sibérie (L’)
  • Une Parisienne dans l’Himalaya
  • Voyage en Mongolie et au Tibet
  • Vers Compostelle
  • Madère
  • Ambiance Kinshasa
  • Passage du Mékong au Tonkin
  • Pyrénées
  • Sept sultans et un rajah
  • Chroniques de Roumanie
  • Ermitages d’un jour
  • Unghalak
  • Pèlerin d’Occident
  • Chaos khmer
  • Condor et la Momie (Le)
  • Un parfum de mousson
  • Qat, honneur et volupté
  • Exploration de l’Australie (L’)
  • Bons baisers du Baïkal
  • Pèlerin d’Orient
  • Trilogie des cimes
  • Confidences cubaines
  • Par les sentiers de la soie
  • Cette petite île s’appelle Mozambique
  • Des déserts aux prisons d’Orient
  • Quatre hommes au sommet
  • Dans l’ombre de Gengis Khan
  • Amours
  • La nuit commence au cap Horn
  • À toute vapeur vers Samarcande
  • Opéra alpin (L’)
  • Révélation dans la taïga
  • Au gré du Yukon
  • Voyage à la mer polaire
Couverture

L’Ascension de l’Aconcagua, À l’assaut du colosse des Amériques
Edward FitzGerald


Au début de l’année 1897, une expédition menée par l’alpiniste américain Edward FitzGerald se lance à l’assaut de l’Aconcagua, la plus haute montagne du continent américain, qui culmine à 6 962 mètres, en Argentine, à quelques kilomètres de la frontière chilienne. L’aventure n’est pas sans danger : personne ne sait quelle est la meilleure voie pour atteindre le sommet, niché au cœur des Andes, dans un labyrinthe de vallées brûlantes ; les tempêtes, aussi soudaines que violentes, qui s’abattent sur la montagne ont toujours repoussé les hommes dans leurs tentatives de fouler le toit des Amériques ; enfin, une expédition concurrente, composée de jeunes Allemands installés au Chili, oblige à prendre tous les risques pour être le premier à planter son piolet sur la plus haute cime.
Passionnante aventure de montagne, L’Ascension de l’Aconcagua est le récit d’une grande première, dans laquelle le courage et la détermination ne suffisent pas toujours à se hisser au sommet.
À l’occasion de cette expédition, FitzGerald entendait aussi reconnaître et cartographier une zone méconnue de la cordillère des Andes. Son récit devient alors, dans la langue merveilleuse du XIXe siècle, un témoignage inspiré. Complété par les notes de Stuart Vines, membre de l’expédition qui se livre à de périlleuses escalades, il dépeint la géographie austère des grandes montagnes d’Amérique du Sud, et la difficulté des hommes pour parvenir jusqu’à elles.
Le 14 janvier 1897, le « colosse des Amériques » courbait pour la première fois l’échine, alors que d’aucuns songeaient, quelques années auparavant, que l’altitude, la puna (mal des montagnes) et les tempêtes en faisaient un objectif inaccessible, « sauf au moyen d’une montgolfière ». C’est de cette conquête de l’impossible que FitzGerald et les siens, en véritables pionniers, se font les porte-voix. Conquête qui allait inspirer au siècle suivant, après les andinistes, les himalayistes.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par : Gwenola Aballi,Patrick Lantz
Introduction par : François Lantz
Rédaction des notes par : François Lantz

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2019. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.