Lydie Bertrand-Roumian


Région des Hautes Terres (Madagascar)
Année 2006
© Cécile Clocheret

Née à Suresnes en 1978, Lydie Bertrand a commencé à étudier la sociologie avant de passer un master en communication d’entreprise. À l’âge de 20 ans, elle part en Amérique centrale pour son premier grand voyage, afin de surveiller les tortues marines sur la côte caraïbe : l’Amérique latine et ses peuples indigènes l’intriguent grandement. À la fin de ses études, elle y repart près de deux ans. En 2000, elle travaille ainsi pour une organisation de défense des droits de l’homme au Mexique. Puis, au Guatemala en 2001, elle vit une année d’immersion chez les indigènes du Quiché avec son amie Cécile Clocheret, avec qui elle réalise deux reportages : Ixim Achi, l’homme de maïs, qui promeut la médecine indigène dans les villages isolés du Guatemala, et Les Mayas en baskets, documentaire sur les Mayas face à la modernité.

De retour à Paris, Lydie Bertrand débute sa carrière en entreprise où elle travaille à la mise en place d’un référentiel pour un développement durable de l’entreprise. En 2004, au sein du même cabinet, elle s’oriente vers l’animation d’un réseau de responsables et de directeurs de communication interne. Cependant, allier avec le voyage une cause qui fait avancer le monde vers quelque chose de plus équilibré, est ce pour quoi elle repart en 2005 traverser Madagascar, une terre de contrastes, dotée d’une rare biodiversité et classée pays parmi les plus pauvres. Toujours avec Cécile Clocheret, elle traverse les contrées les plus isolées à la recherche d’initiatives originales, locales et concrètes, pour un développement responsable et respectueux de l’homme et de la nature : soit 1 500 km à pied pendant quatre mois à la rencontre d’entrepreneurs sociaux.

À son retour, Lydie Bertrand fera connaître le film qu’a réalisé Cécile. Pas aventurière professionnelle, elle partage un sens aigu de l’engagement écocitoyen, solidaire et responsable. Au plan professionnel, elle devient responsable de la communication d’un gros réseau d’entreprises d’insertion par l’activité économique pendant plus de trois années. Fin 2010, elle repart au Chili, cette fois-ci en couple avec Jérémy Roumian, pour entreprendre un travail d’approche sur la diversité géographique et les forêts par le biais d’un carnet de voyage sonore.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.