Virginie Claeyssens


Rouxmesnil-Bouteilles – Normandie (France)
Année 2011
© Mathieu Lepareux
Cavalière, a traversé la Patagonie à cheval.

Née à Lillebonne en 1984, Virginie Claeyssens est passionnée par les chevaux et les grands espaces depuis sa plus tendre enfance. À 13 ans, après déjà de nombreuses années de pratique, elle vit sa première grande aventure équestre en devenant propriétaire d’un jeune cheval, avec lequel elle réalise de multiples randonnées, franchit des centaines d’obstacles en compétition et va jusqu’à participer aux finales des championnats de France de concours de saut d’obstacles.

Plus tard, pendant ses études de gestion et de management, Virginie Claeyssens part en Inde pour un voyage humanitaire et interculturel avec l’association Heaven on Earth. Sa prise de conscience de la misère et de l’ampleur des problématiques qui lui sont liées décide de son engagement. Ainsi, depuis 2008, elle travaille au sein de l’entreprise Nutriset qui produit pour les ONG et les Nations unies des produits à haute valeur nutritive pour lutter à domicile contre la malnutrition dans les pays du Sud, dont le plus connu est le Plumpy’nut. Sa passion pour le cheval ne la quitte pas pour autant et, au début de 2011, la cavalière décide de réaliser son rêve d’enfance : traverser la mythique Patagonie au rythme de la foulée équine. Partie en octobre d’El Chaltén au pied du mont Fitz Roy avec trois chevaux auxquels s’ajoutera une chienne – offerte au cours du voyage –, elle atteint la ville de San Carlos de Bariloche quatre mois plus tard, après une chevauchée de 2 300 km à travers montagnes et pampa. Elle découvre la richesse de l’expérience que représente l’errance au cœur d’une nature sauvage, ponctuée de rencontres aussi marquantes qu’imprévues. Au terme de cette aventure, elle ne se sépare que provisoirement de ses chevaux, laissés aux bons soins d’une estancia particulièrement accueillante : elle compte y retourner dès que possible pour retrouver hommes et bêtes, et se replonger dans leur univers envoûtant.

En janvier 2013, Virginie Claeyssens part en poste à Ouagadougou, au Burkina, pour s’occuper en tant que chef de projet de l’implantation d’une usine d’aliments thérapeutiques destinés à lutter contre la malnutrition.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.