Michaël Thevenin


Sur les hauteurs du lac de Van – province de Batman (Turquie)
Année 2006
© Michaël Thevenin
Accompagnateur en montagne, conférencier sur le monde rural kurde.

Né à Nice en 1970, Michaël Thevenin fait du Mercantour et de l’arrière-pays niçois son terrain de jeu privilégié durant l’enfance. Puis, la pratique du rugby et de la musique l’amène à s’installer à Paris où il entame, en 2000, des études d’histoire. Il décide ensuite, tout en gardant une base parisienne, de se consacrer à ses passions pour la botanique, la géologie et l’art préhistorique, plus particulièrement en milieu montagnard, où il s’adonne à la marche et à l’escalade. Après l’obtention de son brevet d’État d’accompagnateur en montagne en 2004, il se consacre à l’encadrement de randonnées pour l’Association du personnel de la Bibliothèque nationale de France et pour le ministère de la Culture et de la Communication. Mais c’est grâce au pastoralisme qu’il vit sa plus belle expérience. Ayant soutenu, en 2003, un mémoire sur les bergers du Briançonnais, il applique ses méthodes de recherche et d’analyse au monde rural kurde, qu’il découvre à l’occasion de voyages répétés entre 2005 et 2008. Son travail photographique ainsi que sa collecte de témoignages et d’informations sur les transhumances du Kurdistan turc donnent lieu à des expositions, des conférences et des publications, et le conduisent à s’intéresser à la géopolitique.
Michaël Thevenin consacre le temps qui lui reste à la gestion d’une association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) à la BnF, s’initie au kurde, au turc et à l’arabe littéraire, prononce des conférences sur le développement durable et organise depuis 2008 un marché trimestriel de commerce équitable. Il a également été, de 2004 à 2008, animateur en médiathèques et centres de loisir.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.