Franck Tessier


Volcan Moutnovski – Kamtchatka (Russie)
Année 2004
© Franck Tessier
Universitaire, auteur-réalisateur et opérateur de prise de vues en milieu difficile.

Né à Tananarive, à Madagascar, en 1961, Franck Tessier explore ses premières grottes dès l’âge de 12 ans et escalade ses premiers volcans actifs dix ans plus tard. Depuis, cette passion de la découverte, son doctorat ès sciences soutenu en 1993 à la faculté de Médecine de Montpellier ainsi que son poste de maître de conférences à l’université Sophia-Antipolis, à Nice, l’ont régulièrement conduit vers des régions difficiles d’accès pour étudier la physiologie des adaptations ainsi que les sciences de l’eau et de la santé à travers la production de documentaires audiovisuels.
Dans la même année, il n’est pas rare de le retrouver au fond d’une grotte à Bornéo ou au Brésil, à skis au Groenland ou sur un glacier du Pakistan, au cœur des volcans actifs du Kamtchatka, sur le rift en Éthiopie ou encore œuvrant pour un inventaire écologique et géologique de l’île d’Arop, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Seul ou en compagnie d’Irène Margaritis, sa compagne, Franck Tessier, mordu d’alpinisme et diplômé de nombreux brevets de plongée, de canyoning et de spéléologie, enchaîne ainsi depuis 1981 les expéditions à caractère sportif ou scientifique en se spécialisant dans le domaine de l’image et de l’environnement. À ce titre, il a reçu en 2001 l’Emmy Award pour les images du film Into the Volcano.
De plus, il a été invité à participer à de nombreux films, notamment par National Geographic (Magazine en 2002, Lava Descent en 2005), France 2 (Volcans au-dessus de la mer en 2001, Les Mystères de la Sungai Bai en 2000), France 3 (Les Aventuriers de la science en 2000) ou encore Ushuaia Nature (La Molécule bleue en 1998), M6 (Les Colères de la Terre en 1997) et Canal+ (Des volcans et des hommes en 1997).
Physiologiste de formation, il étudie aussi les techniques de survie. En milieu volcanique, son intérêt s’est porté sur l’exploration des cratères actifs aux parois verticales et des lacs d’origine volcanique. Sa connaissance des techniques de progression sur corde et son expérience en terrain volcanique lui sont alors essentielles. Ses trois dernières expéditions volcaniques ont reçu le soutien de la National Geographic Society.
Explorer, observer, cartographier, comprendre mais aussi partager ses passions et ses émotions demeurent les objectifs de Franck Tessier.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.