Élise Desprez

  • David_Adjemian
  • Marc_Alaux
  • Lodewijk_Allaert
  • Joël_Allano
  • Stéphane_Allix
  • Christophe_Apprill
  • Françoise_Ardillier-Carras
  • Jacques_Arnould
  • Vladimir_Arseniev
  • Pierre-Marie_Aubertel
  • Siméon_Baldit_de_Barral
  • Noël_Balen
  • Jamel_Balhi
  • Frédérique_Bardon
  • Jean-Yves_Barnagaud
  • Julie_Baudin
  • Jacques_Baujard
  • Sylvain_Bazin
  • Marc_Bellanger
  • Emmanuel_Béjanin

Caravansérail de Tash Rabat – Tian Shan (Kirghizistan)
Année 2019
© Léopoldine Desprez
Titulaire d’un NBA de commerce international. A traversé avec sa sœur aînée le Kirghizistan à cheval.

Née à Coutances en 1989, Élise Desprez grandit dans une région qui n’est pas réputée pour son relief : elle passe d’ailleurs la majeure partie de son enfance à partager des galops endiablés sur les immenses plages du Cotentin avec son aînée Léopoldine Desprez et leurs trotteurs normands d’alors.

Un premier voyage effectué seule en Australie lorsqu’elle a 16 ans fait éclore en Élise Desprez une curiosité de l’ailleurs, une furieuse envie de découverte et d’apprentissage auprès de celles et ceux qu’elle croise sur son chemin. Le bac en poche, elle se lance dans une traversée des Alpes de Transylvanie à cheval, accompagnée de sa grande sœur. Le nom de cette région, nichée au cœur de la Roumanie et bordée par les Carpates, signifie « au-delà des forêts » en latin. C’est aussi dans les mots qu’Élise aime deviner les prémices de futures aventures lointaines.

Élise Desprez poursuit ensuite des études de commerce international : bachelor à l’université anglaise de Hull en 2009, master à Kedge Business School à Bordeaux en 2011 et MBA à l’université Bimtech de New Delhi en 2012, sans oublier les stages en Espagne et en Nouvelle-Zélande. Ainsi, pendant près de cinq ans, elle connaît de longues périodes d’immersion dans d’autres cultures qui lui ont permis de rencontrer l’altérité.

Les études de commerce menant à tout à condition de savoir en sortir, Élise Desprez entame ensuite une carrière dans la solidarité. Solidarité locale en France, auprès de personnes en situation de handicap ou de jeunes éloignés de l’emploi par exemple, et solidarité internationale dans des projets de coopération avec différentes ONG, notamment dans le domaine de l’accès à la santé et à l’éducation en Tanzanie, ainsi qu’au Nicaragua et au Costa Rica.

C’est en 2019 qu’une fenêtre spatio-temporelle s’ouvre pour Élise Desprez et son aînée, toutes deux disponibles pour réaliser l’un de leurs rêves de jeunesse : celui d’aller à la rencontre de la culture nomade d’Asie centrale à cheval ; aussi se lancent-elles dans la traversée des Tian Shan kirghizes et kazakhes. Là aussi, l’étymologie laisse présager de belles aventures puisque ce toponyme centrasiatique signifie « monts célestes ». C’est là qu’elles prendront plaisir à se perdre durant plusieurs mois, accompagnées cette fois de trois chevaux kirghizes, de quelques cartes topographiques et d’une myriade de bonnes étoiles au-dessus de leurs têtes.

Depuis 2020, Élise Desprez est déléguée régionale Auvergne-Rhône-Alpes de JobIRL, qui œuvre à l’insertion professionnelle des jeunes éloignés de l’emploi.

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2022. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.