Hudson Stuck

  • David_Adjemian
  • Marc_Alaux
  • Lodewijk_Allaert
  • Joël_Allano
  • Stéphane_Allix
  • Christophe_Apprill
  • Françoise_Ardillier-Carras
  • Jacques_Arnould
  • Vladimir_Arseniev
  • Pierre-Marie_Aubertel
  • Siméon_Baldit_de_Barral
  • Noël_Balen
  • Jamel_Balhi
  • Frédérique_Bardon
  • Jean-Yves_Barnagaud
  • Julie_Baudin
  • Jacques_Baujard
  • Sylvain_Bazin
  • Emmanuel_Béjanin
Prêtre épiscopal d’Alaska, coorganisateur de la première ascension du MacKinley.

Né à Londres en 1863, Hudson Stuck étudie à l’école publique de Westbourne Park puis au King’s College. En 1885, il part pour les États-Unis, où il s’établit définitivement. Après avoir exercé comme cow-boy et professeur au Texas, il part étudier la théologie sur les bancs de l’Université du Sud, dans le Tennessee. En 1892, il est nommé prêtre épiscopal et prêche contre le travail des enfants, le lynchage et en faveur des droits des personnes noires.

En 1904, Hudson Stuck déménage pour l’Alaska et devient archidiacre du Yukon. Ses missions le conduisent à voyager à travers l’État et à parcourir des milliers de kilomètres en traîneau à chiens, raquettes et bateau. En 1913, après un an et demi de préparatifs, il codirige, avec le guide Harry Karstens, la première expédition qui parvient avec succès au sommet du Denali, le point culminant de l’Amérique du Nord, par 6 198 mètres. À la suite de cette ascension, il reçoit en 1919 le Back Award de la Société royale de géographie pour contribution au développement national. Il publie plusieurs ouvrages sur ses années en Alaska, où il révèle notamment l’exploitation des populations natives dont il fut le témoin. Il décède d’une pneumonie en 1920 à Fort Yukon.

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2022. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.