Daphné Buiron

  • David_Adjemian
  • Marc_Alaux
  • Lodewijk_Allaert
  • Joël_Allano
  • Stéphane_Allix
  • Christophe_Apprill
  • Françoise_Ardillier-Carras
  • Jacques_Arnould
  • Pierre-Marie_Aubertel
  • Siméon_Baldit_de_Barral
  • Noël_Balen
  • Jamel_Balhi
  • Frédérique_Bardon
  • Jean-Yves_Barnagaud
  • Julie_Baudin
  • Jacques_Baujard
  • Sylvain_Bazin
  • Marc_Bellanger
  • Régis_Belleville
  • Géraldine_Benestar
  • Emmanuel_Béjanin

Avec les manchots royaux de Gold Harbor – Géorgie du Sud
Année 2016
© Daphné Buiron
Glaciologue, guide conférencière polaire.

Née à Jassans, dans l’Ain, en 1984, Daphné Buiron passe son enfance en pleine nature en Saône-et-Loire, aussi se passionne-t-elle très vite pour les sciences naturelles. Au lycée, alors que les régions polaires sont encore un sujet rarement abordé, elle entend parler pour la première fois de l’Antarctique, puis de ces glaciologues qui forent la glace en quête du climat passé. La découverte du monde austral marque un tournant, une immense passion de laquelle naît un grand rêve : se rendre en Antarctique.

Mue par ce désir, Daphné Buiron poursuit des études en sciences de la terre à Lyon puis à Grenoble, dont elle rejoint le laboratoire de glaciologie en 2005. Elle y reste six années et soutient en 2010 un doctorat en glaciologie portant sur l’analyse des carottages glaciaires. Elle voyage pour la première fois au Groenland en 2008 pour assister à l’un de ces forages, mais ce n’est qu’en décembre 2011 que son grand rêve se réalise enfin. Elle monte à bord de l’Astrolabe pour rejoindre la base Dumont-d’Urville, en Terre Adélie. Un hivernage de douze mois en Antarctique débute, en tant que chimiste-glaciologue. Une année extraordinaire à de multiples points de vue, qui la marque définitivement.

En 2015, Daphné Buiron devient guide conférencière sur des navires de croisière polaire. Durant six été australs, elle arpente la péninsule Antarctique, la Géorgie du Sud, les îles Malouines, menant des expéditions en zodiac, à terre, donnant des conférences, organisant des sciences participatives.

Puis Daphné Buiron découvre l’Arctique : Groenland, Nunavut, Svalbard marquent un nouveau coup de cœur, une passion pour la vie dans le Grand Nord, aussi revient-elle au Groenland pour un projet éducatif, comme guide en Laponie, étudie la culture inuite. En parallèle, elle continue ses voyages, intervient dans les écoles, œuvre pour la sensibilisation à la nature, mène des recherches sur les îles et publie régulièrement des reportages pour la presse.

En 2021, Daphné Buiron coécrit et publie avec Stéphane Dugast un beau-livre en hommage à l’Astrolabe, le passeur brise-glace français mis à la retraite. Le besoin de partager ses expériences la conduit naturellement à l’écriture et la photographie, deux pratiques qui se muent en passion et qui font désormais pleinement partie de sa vie.

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2021. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.