Michel-Cosme Bideau


Camprafaud, Ferrières-Poussarou – Hérault (France)
Année 2016
© Ferdinand Bideau

Touriste sexuel :


« Dans l’espoir d’oublier la mort de son père, qu’il avait un peu euthanasié, et la rupture avec son grand amour Céline, Michael Reynaud, nègre dans une série érotico-policière de supermarché et pigiste très occasionnel, s’était enfui à l’autre bout du globe comme on s’enrôle légionnaire sous le fumeux prétexte prétendument professionnel d’une enquête sur l’adoption sur étagère au Cambodge.
Plaqué en plein deuil, Reynaud ne savait où aller mais il fallait que ce fût loin. Il avait remarqué que des sortes d’agences en adoption américaines proposaient des bébés cambodgiens sur le Net. Le fait l’avait interpellé. Céline qu’il essayait d’oublier était une enfant adoptée. Sa psychologie était particulière, avec des points communs observés chez tous les adoptés. Un sujet porteur. Toutefois, en dépit de démarches humiliantes, nul magazine ne lui avait commandé cette “investigation”, aucun périodique ne l’attendait. Reynaud s’était inventé ce travail, ce reportage sur les bébés à vendre au Cambodge qui, selon toute probabilité, n’allait jamais être publié nulle part. Reynaud n’était qu’un perdant, un free-lance déjanté, en roue libre, un plumitif errant, nègre littéraire mort et enterré six pieds sous terre, incapable d’écrire des polars pour les autres depuis qu’il avait tué son père et ressenti le vertige des années. »


Extrait de :

Chaos khmer, Coup d’État au Cambodge
(p. 27, Transboréal, 2017)


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.