Brian Mathé


Vallée de la Lune – région de l’Atacama (Chili)
Année 2011
© Siphay Vera
Ingénieur en génie industriel. Participant du tour du monde à vélo Solidream.

Nouvelle-Zélande en vue :


« À peu de chose près, si l’on considère que la Terre est une sphère parfaite, la Nouvelle-Zélande est diamétralement opposée à la France. Il s’avère que ce n’est pas le cas, mais passons ces considérations géodésiques car ce qui m’intéresse depuis toujours est simplement de savoir ce qui se trouve de l’autre côté de la planète, ce que l’on pourrait y trouver si l’on creusait un trou d’à peu près 12 742 kilomètres. En faisant quelques recherches, je tombais, à une latitude opposée et une longitude de 180° à laquelle j’avais ajouté celle de notre Grau-du-Roi camarguais, sur les îles Chatham, un archipel dépendant de la Nouvelle-Zélande. Il est vrai que cette découverte est relativement inutile, d’autant que nous n’irons pas voir les Rekohu (le nom maori du même archipel), mais j’aime contempler les îles égarées dans les océans : elles me font rêver, un peu comme les femmes inaccessibles ! Arriver ici est donc en quelque sorte l’apothéose géographique de cette grande boucle, notre demi-achèvement tourdumondiste. Rien que l’idée de voyager sur les terres les plus éloignées de mon pays me procure une grande excitation. »


Extrait de :

Solidream, Trois ans de défis et d’amitié autour du monde
(p. 149, Transboréal, 2014, rééd. 2015)


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.