Nicolas Weill-Parot


Paris (France)
Année 2013
© Matthieu Raffard
Professeur d’histoire médiévale à l’Université Paris-Est Créteil.
  • « Guy Beaujouan et l’histoire des sciences au Moyen Âge », Revue de synthèse n° 129, 6e série, n° 4 (2008)
  • « Être historien des sciences et de la magie médiévales aujourd’hui : apports et limites des sciences sociales » (avec Jean-Patrice Boudet), Être historien du Moyen Âge au XXIe siècle (Publications de la Sorbonne, 2008)
  • « ¿La hispanidad de la magia astral? El contra-ejemplo de Jerónimo Torrella », La Corónica, A Journal of Medieval Spanish Language, Literature & Cultural Studies n° 36/1 (2007)
  • « I demoni della Sfera, La “nigromanzia” cosmologico-astrologica di Cecco d’Ascoli », Cecco d’Ascoli : cultura, scienza e politica nell’Italia del Trecento (sous la dir. de A. Rigon, Istituto Storico Italiano per il Medio Evo, Rome, 2007)
  • « L’irréductible “destinativité” des images : les voies de l’explication naturaliste des talismans dans la seconde moitié du XVe siècle », L’Art de la Renaissance entre science et magie (sous la dir. de P. Morel, Académie de France à Rome/Somogy, 2006)
  • « Encadrement ou dévoilement : l’occulte et le secret dans la nature chez Albert le Grand et Roger Bacon », Micrologus n° 14 (2006)
  • « Contriving Classical References for Talismanic Magic in the Middle Ages and Early Renaissance », Magic and the Classical Tradition (sous la dir. de C. Burnett, J. Kraye et W. F. Ryan, The Warburg Institute/Nino Aragno Editore, Londres/Turin, 2006)
  • « Arnaud de Villeneuve et les relations possibles entre le sceau du Lion et l’alchimie », Arxiu de Textos Catalans Antics n° 23/24 (2004-2005)
  • « Astrologie, médecine et art talismanique à Montpellier : les sceaux astrologiques pseudo-arnaldiens », L’Université de Médecine de Montpellier et son rayonnement (XIIIe-XVe siècles) (sous la dir. de D. Le Blévec et Th. Granier, Brepols, Turnhout, 2004)
  • « Science et magie au Moyen Âge », Bilan et perspectives des études médiévales (1993-1998), Actes du IIe Congrès européen d’études médiévales (sous la dir. de J. Hamesse, Brepols, Turnhout, 2004)
  • « La rationalité médicale à l’épreuve de la peste : médecine, astrologie et magie (1348-1500) », Médiévales n° 46 (printemps 2004)
  • « Magie solaire et magie lunaire, Le soleil et la lune dans la magie astrale, XIIe-XVe siècle », Micrologus (2003)
  • « Antonio da Montolmo et la magie hermétique », Hermetism from Late Antiquity to Humanism (Atti del Convegno internazionale di studi, Napoli, 20-24 novembre 2001) (sous la dir. de P. Lucentini, I. Parri et V. Perrone Compagni, Brepols, Turnhout, 2003)
  • « Dans le ciel ou sous le ciel ? Les anges dans la magie astrale, XIIe-XIVe siècle », Mélanges de l’École française de Rome, Moyen Âge n° 114/2 (sous la dir. de J.-P. Boudet, H. Bresc et B. Grévin, 2002)
  • « Astral Magic and Intellectual Changes (Twelfth-Fifteenth Centuries), “Astrological Images” and the Concept of “Addressative” Magic », The Metamorphosis of Magic From Late Antiquity to Early Modern Period (sous la dir. de J. Bremmer et J. R. Veenstra, Peeters, Louvain, 2002)
  • « Pénombre ficinienne : le renouveau de la théorie de la magie talismanique et ses ambiguïtés », Marsile Ficin ou les mystères platoniciens (sous la dir. de S. Toussaint, Les Belles Lettres, série « Les Cahiers de l’humanisme », 2002)
  • « Causalité astrale et “science des images” au Moyen Âge, Éléments de réflexion », Revue d’histoire des sciences n° 52/2 (1999)


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.