Nicolas Weill-Parot


Paris (France)
Année 2013
© Matthieu Raffard
Professeur d’histoire médiévale à l’Université Paris-Est Créteil.

L’histoire d’abord rêvée :


« L’historien, même s’il rationalise après coup les raisons qui l’ont poussé à s’intéresser à telle période et à tel sujet, doit souvent son élan originel à l’incertaine lumière d’une vision dont la source se loge parfois dans quelque cavité dérobée de l’âme. Sans doute l’historien a-t-il d’abord été un rêveur. Il se promène dans Paris sous Philippe Auguste, il traverse la ruelle populeuse d’un port hanséatique, il hante le quartier juif de Sienne. Et savez-vous ? Il lui est arrivé de croiser dans l’embrasure d’une fenêtre trilobée le regard amoureux de la fille remarquablement belle d’un puissant seigneur. Qui sait si l’âme sœur ne l’attend pas dans ce temps englouti où il peut se risquer grâce à une clé secrète ? »


Extrait de :

La Magie des grimoires, Petite flânerie dans le secret des bibliothèques
(p. 22, Transboréal, 2009, rééd. 2018)


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.