Astrid Wendlandt


Région de Salekhard – district Iamal-Nenetse (Russie)
Année 2006
© Astrid Wendlandt
Journaliste à l’agence Reuters, passionnée par la Russie et ses « petits peuples du Nord ».

Traces dans la neige


« Trois secondes peuvent changer une vie.
Mars 2001. Vorkouta, cité construite sur les os des prisonniers du Goulag, au pied de l’Oural polaire. Moins 25 °C. Du béton sous la neige. Le blizzard griffe la glace. La terre et le ciel ont fusionné et la grisaille est la couleur de leurs noces. Youri Mazanov, le député-maire, m’emmène à la rencontre des mineurs, ces héros oubliés du communisme qui survivent depuis des mois avec trois sandwichs quotidiens en guise de salaire. Des hommes forts à grosses mains qui ne fléchissent devant rien sauf le déshonneur. Des êtres authentiques comme seule la Russie en façonne. Je suis venue faire leur portrait pour un journal anglais. Nous avons rendez-vous sous cette terre gelée.
Dans la berline surchauffée de Youri, la tête posée sur les rideaux en dentelle de la fenêtre, je dérape dans un rêve éveillé. Nous sommes comme des capitaines de vaisseau traversant l’infini blanc. Aucune silhouette à l’horizon.
Des tourbillons de flocons vrillent dans le ciel. La voiture pile de tous ses freins. Une ombre encapuchonnée nous coupe la route et passe sur un traîneau tiré par cinq rennes. L’apparition a crevé le rideau de brume pour disparaître dans le vide englacé. Une image venue du fond des âges vient de se projeter sur l’écran de ma vie. Je cherche à la retenir des yeux mais le regard n’arrête pas les visions d’outre-monde. La toundra a happé le fantôme. Je ne sais pas ce que j’ai vu.
“Qui était-ce ?
— Un Nenets, un éleveur de rennes ! Son peuple vit ici depuis des siècles”, me répond Youri.
Je suis bouleversée. Je cherche l’ombre derrière les traînées de neige. Deux traces de patin s’enfoncent dans le néant. Elles s’évanouissent à quelques mètres de la route comme si elle m’indiquaient une direction à suivre. Le Grand Nord vient de m’ouvrir sa porte. »


Extrait de :

Au bord du monde, Une vagabonde dans le Grand Nord sibérien
(p. 11-12, Robert Laffont, 2010)


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.